LE COMMENCEMENT…

Juillet 2013,veille de fêtes de Bayonnes

Pour commencer il y a une chose que vous devez savoir. Ma pote et moi avions pour habitude de sortir chaque mercredi, vendredi et samedi dans le même bar. Les serveurs y sont devenus des copains et nous nous y sentions comme à la maison! C’est important pour planter le décors!

Maintenant imaginez une nana complètement bourrée qui sort de ce fameux bar. Cette nana, c’est moi!Oh ça va, vous le faite aussi!

Donc me voila ce soir là accompagnée de ma meilleure amie. Veille de fêtes de Bayonne, nous nous étions promis de rentrer tôt et jurées de ne pas finir à 6 heures comme à notre habitude.

Voila qui était promesse tenue. Il n’était pas plus de 23 heures quand nous décidions de quitter le bar pour pouvoir dignement attaquer les fêtes dès le lendemain midi.

Donc imaginez! Moi, qui en sortant du bar lancée comme un colibris tombe nez à nez avec LUI. Lui, c’est le rugbyman. Vous aurez l’occasion de le découvrir au fils des articles.

C’est aussi moi qui tout en délicatesse, avec une assurance déconcertante (et 2 grammes dans le sang) lui ai lancé un:

« Toi tu es trop beau! Je te veux et je t’aurai! Bon, pas ce soir je dois rentrer, je pars sur Bayonne mais un jour je t’aurai! » Sans bafouiller s’il vous plait!!!

Le tout avant de filer comme une voleuse sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit!

Que voulez vous, ma tenue rouge et blanche n’attendez que moi!

Ce n’est que quelques semaines plus tard, accoudée au comptoir de ce même bar, attendant sagement ma traditionnelle vodka sunrise que j’entendais:

« Alors comme ça, je suis trop beau, tu me veux et tu m’auras? »

Je vous passe ma tête à cet instant précis hein! Cerveau en ébullition, hors de question de se laisser intimider. En terme d’originalité on aurait probablement pu trouver mieux mais je ne l’avais pas sentie venir celle là. Non mais sérieusement, j’aurez aimé vous y voir!

« Tu dois me confondre avec quelqu’un d’autre! Désolée, je ne vois pas de quoi tu parles!

_Hum hum…(avec un petit sourire en coin qui me fait craquer forcement) Robe bleue, stan smith et en partance pour Bayonne! c’est ça non? je ne me trompe pas?

Et merde… pas de doute, c’était bien moi! Il était temps d’apprendre à se tenir ou d’arrêter de boire! ou les 2! Probablement les 2! HELP! Une cape d’invisibilité? Une incantation pour me faire quitter la surface terrestre? Une copine pour me sortir de là peut etre?? Tu parles! Mes copines étaient bien trop occupées à se délecter de me voir dans cette situation!Aller Célia, démerdes toi!

« Heu oui, effectivement c’était moi! Pour ma défence, j’étais cramée et je n’en ai aucun souvenir… »

Je m’empressais de prendre mon verre et de filer retrouver mes copines.

Lui de son coté avait continué sa soirée avec ses potes sans me calculer (le con!). En revanche moi, je craquais pas mal… forcée de constater que la vodka connaissait bien mes goûts en matière de gente masculine. C’était déjà ça!

Ce n’est qu’à la fermeture du bar que je me décidais enfin.

« Tu as mon facbook, mon numero de téléphone! Tu en fais ce que tu veux! »

Je n’avais pas attendu sa réponse avant de tourner les talons.

La suite vous l’aurez plus tard!

Je vous attends en commentaire pour me raconter ou vous avez rencontré votre moitié!